Tuesday, June 13, 2006

S'il se passe un peu moins de choses ici...

... c'est surtout qu'il s'en passe plus dans ma vie, mademoiselle! Le portefeuille reste composé de deux actifs, seule leur répartition change...

Je me suis remis à courir. Du sport, dites-vous? Presque. Enfin, pas au sens où vous l'entendez, bien sûr. Pas de la course à pied, mais de la course à tête! Je cours après la vie, après mes concerts, après mes examens de fin d'études, après les matins frais, après les coups de téléphone, après le vacarme de la guitare électrique, après la paix de l'âme, après le sommeil véritable, après une fille que je veux garder secrète. Je ne parviens jamais à m'arrêter, semble-t-il. Il faut toujours qu'un moment de répis passe du stade d'épilogue à la folie à celui de prologue à l'aventure. Là, il me faudrait un moment de répis, par exemple. Mais ce serait une mutinerie... et je me suis engagé. Dans une armée des plus passionnantes. Et le pas cadencé de l'Idéal me guide. Et je sens mille balles se charger dans les fusils de la Passion. Et au loin brillent les lueurs du jour sur une Terre qui ne m'est pas promise, mais en laquelle je crois.

Là-haut, on m'attend. Que dis-je? On s'impatiente!