Wednesday, March 15, 2006

Questionnement

I

Mélopée mélodique et médullaire
Longtemps refoulée aujourd’hui elle rapplique
J’existe maintenant. Vivante et rhapsodique
Parmi l’enfer des décadents et le manichéisme binaire
J’existe maintenant
Noire et blanche
Cruelle et candide
Pure et machiavélique
Libre et captive

Alors c’est ça ? Savoir qui l’on est ?

II

Le stress a beau m’étreindre,
Ce ne sont pas ses morsures qui me font exulter
Les meurtrissures disparaissent, exaltées
Je n’ai plus à perdre ni à feindre

Me voici lourde et remplie
Adieu, ma carapace, adieu ma coquille vide
J’existe maintenant. Vivante et rhapsodique
Je dégouline d’amour.
Et je hurle encore et je scande toujours
Pour que persiste l’hémorragie salvatrice.