Friday, February 10, 2006

J'écoute de la musique, saoul

J'aime pas broyer du noir
Je vide mon verre de blanc
Et je poursuis en sablant
L'champagne avec mon chat noir

Je retire mes lunettes noires
Je n'me fais pas d'idées noires
C'est écrit là noir sur blanc
Elle me plaque de but en blanc

Noir et blanc
Aucun alcool ne me grise
La vie sans elle est trop grise

Dehors il fait nuit noire
J'avance d'un pas tremblant
Comme sur une patinoire

La faute aux rythmes endiablants
Qu'ont dansés mes chaussures noires
Les apparences m'accablant
Vous pensez que je suis noir

Pas du tout, je fais semblant
C'est comme sur un écran blanc
Je revois se dédoublant

Sa robe blanche et ses bas noirs
Sa peau blanche et ses yeux noirs
Je retire mon smoking blanc

Pour enfiler mon peignoir
Je me noie dans la baignoire
Que j'ai remplie de vin blanc