Saturday, December 24, 2005

NY/OFF-PARIS/ON

J'ai plie les draps plein de sueur ennivree, j'ai ecoute un dernier instant les sirenes des voitures de police, j'ai pense a des visages que j'aurais aime revoir, j'ai souri aux folies que je ne revivrais pas de sitot et j'ai regarde s'effondrer dans ma memoire les buildings.

Le taxi a traverse des coins que j'ignorais pour m'amener jusqu'au Terminal 2 ou l'avion m'attendait.

Pour oublier ou pour faire le deuil, j'ai bu d'un vin rouge chilien mediocre et ai sombre dans le sommeil des hauteurs. Entre quelques nuages ensoleilles, le visage d'Anna plein de larmes faisait crepiter de petits arcs-en-ciel aux saveurs celestines. Au reveil, il faisait 5 degres et Roissy etait quasiment vide. Le RER a file sous un ciel bleu etrange de 24 decembre pour me porter jusqu'a ce clavier europeen.

La reeducation peut commencer.

L'annee aussi.