Sunday, October 30, 2005

Psychose

Isabelle Hupert etait magnifique ce soir, au Brooklyn Museum of Arts Theatre, dans la piece Psychose. Oui, je trouve delectablement snob de pouvoir lacher ce genre de phrase un soir de Halloween. Mais elle etait tellement incroyable. Angoissante comme jamais. Folle a lier. Maniaco-depressive, jusqu'a l'hysterie implacable. Seule sur scene dans la meme position debout les bras laches sans costumes, tout juste un jeu de lumiere base sur des contrastes de deconcertante simplicite, une voix monocorde et une articulation a glacer le sang... pendant deux heures. Certains quittaient la salle en vociferant, d'autres en se frottant le ventre, d'autres en baillant. Et d'autres restaient, les yeux ecarquilles, tentant de garder assez de distance avec le personnage pour ne pas tomber dans sa seduisante abime de grisaille. J'etais de ceux-la.

J'etais perdu. Corps et ame.

Seule issue? Achat d'espace-temps
A un taxi-driver du Pakistan.