Friday, July 15, 2005

Vitale Italie

Je ne veux pas vivre.
Ni survivre.
Je veux vivoter.
Et siroter...

Des cocktails d'étoiles
Glacées à l'Antarctique
Une aurore boréale
En cadeau pour faire chic.

Ici pourtant
Les hauts-parleurs font les beaux
Sur des plages de goudron

Et certainement
Qu'un jour il n'y aura plus d'eau.
Salop, -pour les bourgeons.

Sera-t-il possible d'ouvrir les fenêtres
Après avoir fermé les portes?

Car j'ai horreur des courants d'air,
Oui, les courants d'air m'insupportent.

On m'a dit "peut-être".

Qu'il en soit de la sorte.