Friday, July 29, 2005

Va te faire voir là-bas

Je n'veux pas rester là
Je veux partir d'ici
Aller voir au-delà
S'il existe un abri

Que l'on me prêtera
Pour deux trois ou quat' jours
Que l'on réservera
Pour l'éternel retour.

Je n'veux pas rester là
Je veux vivre mes folies
Pour devenir bourgeois
On a toute la vie

Ah! La villégiature
En hurlant à pleine voix
Allez hop! en voiture!
Et au diable les lois!

Va te faire voir là-bas
C'est sûrement mieux qu'ici
Et je fonctionne à l'envie
Va te faire voir là-bas
C'est sûrement mieux qu'ici
Je t'en prie sors de ma vie

Je n'veux pas rester là
Je veux foutre le camp
Voir arriver le tas
Soudain foncer dedans

Un tas comme un manoir
Construit par des enfants
Aux sombres longs couloirs
-la lumière en dedans.

Va te faire voir là-bas
C'est sûrement mieux qu'ici
Et je fonctionne à l'envie
Va te faire voir là-bas
C'est sûrement mieux qu'ici
Je t'en prie sors de ma vie

Je n'veux pas rester là
Je veux quitter l'Ennui
Qui nous guette ici-bas
C'est en haut qu'est la vie

Oui, la Vita dolce
Dans les villes de l'amour
Qui nous encombrerait
Dans la vie d'tous les jours.

Je n'peux plus rester là
J'en ai beaucoup trop dit
C'est le chaos derrière moi
Des sanglots longs et des cris

Si tu as cassé mes violons
Tu ne briseras pas ma vie
Je saurai, oui, tenir bon
J'éviterai la mairie!

Va te faire voir là-bas
C'est sûrement mieux qu'ici
Et je fonctionne à l'envie
Va te faire voir là-bas
C'est sûrement mieux qu'ici
Je t'en prie sors de ma vie

Note de l'auteur: les voyages, oui, les voyages...