Wednesday, June 15, 2005

Quelque part sur Terre, quelques paires de claques

Je tiens à remercier officiellement mon buraliste de m'avoir excité - énervé hier deux heures avant le concert, me forçant à le traiter d'enculé devant une flic ébahie à qui je lance un sourire d'enfant. L'état de rage et de furie dans lequel ce connard m'a mis s'est conservé jusqu'au concert et dans la durée... avec un son fantastique puisque toutes les paroles ont été entendues!! And now ladies & gents for the first time at the shebeen clandestine bar let's listen to the words, shit!

Il faisait chaud. Je sentais mauvais. Il y avait de la bière partout. Les filles étaient magnifiques. Du coup, certaines personnes qui "passaient" juste par là sont restées tout le long du concert. Je suis rarement en forme comme je l'ai été hier soir. Heureux, amoureux, arrogant, capricieux, tendrement. Alors, oui, Brad ne m'a pas vu en pleine érection dans mon pattes d'ef', en pleine sueur dans mon corsage, en pleines larmes dans ma fleur de l'âge, en pleines harangues de déf'. Occupé qu'il était, et je le comprends, cet apprenti-maître, Mr. & Mrs. Smith, ça ne se refuse pas. C'est probablement lui qui devait être dans le même état que moi, en face d'eux, ne sachant QUI choisir... sourires. Et pourtant, un seul gin avant le concert et rien d'autre. C'est peut-être ça l'avenir.

Je cherche un groupe: de musiciens doués, capables d'improviser dans tous les styles voire le leur mais aussi de faire des choses carrées, de se mettre en retrait tout en étant capable de foncer dans le public si un mec se met à draguer leur meuf. Non-affamés s'abstenir.