Friday, June 03, 2005

La vie trace

L'album de Sourya est entre les mains du manager d'Interpol.
Nelson fait la première partie des Kills à la Cigale ce soir.
Mickaël Parisian enregistre une démo avec Coo en juillet.
Brooklyn a des concerts prévus jusqu'en septembre.


Et la guitare de Charles-Baptiste au Shebeen est toujours trop agressive... "Putain, on n'entend pas les paroles, mec." CIMER

Parfois, je suis heureux, parfois, je suis triste, et je ne sais jamais expliquer pourquoi. Les femmes, la musique, la fatigue, la quête, l'absurde, l'adolescence? Je suis insatiable.

Qu'y avait-il derrière ce baiser, hier? Et ceux d'avant-hier soir? Et ceux à venir, ce soir? Demain, dimanche, ah -dimanche? "Je VEUX un baiser", mais un beau, un truc qui arrive en pleine gueule, un truc qui peut être d'une lenteur incroyable, perles de sourires envolés, ou un truc qui pue le sexe, qui respire les cochonneries, qui fait perdre le contrôle aux gestes nausées. Mais un truc où quand on réouvre les yeux, on est loin, loin, loin, là où nous ne sommes plus que deux.

La ligne de vie. La vie trace. Who knows? Un jour peut-être me marierai-je?