Friday, June 24, 2005

calore

Alors par contre aujourd'hui il fait trés chaud. A ma grande stupéfaction de néophyte perdu dans une masse informe de jeunes poètes sur blogs, je vois tout de même poindre l'horizon d'une absolut au coeur de Rock. Dilemme: la poésie, la vraie ou de la vodka. Je bois. Un petite dernière. Un dernier sonnet. Allez tu as du talent.
Donc pour le collectif Transitalique, je me lance:
Su raggazze dai subito....ti voglio bene( prononcer à la charles-baptiste v o g l i o dunque mi lascio:
Ville ouverte de perles
Obscures fraîches et incertaines: Roma.
Gallilée et Fellini
Laissent une trace
Indécise sur les murs d'Agrippine puis s'efface.
O amore mio ridere fammi!

Bella
Ephémère
Nonchalante
Etoilée!!!

Pour la route et dans le texte:
"Nel mezzo del cammin di nostra vita
Mi ritrovai per una selva oscura."
"Lasciate ogni speranze voi ch'intrate!"


DAi dai dai dai Flavio