Friday, April 29, 2005

Une heure du matin - solitude. Enfin.

La Vodka et moi sommes seuls. Elle m'en a voulu de mes multiples liaisons avec le Gin, et pire, avec celle qu'elle appelle la "Miss Poubelle", à savoir la Bière. Dernièrement, elle me proposait un ménage à trois avec du Champagne, mais j'ai décliné l'invitation. Après du Champagne, comment peut-elle seulement croire que j'aurai envie de la toucher? De toute façon, après plusieurs coups au Champagne, moi, je dors.
Mais elle sait y faire dans ces moments-là. Par exemple, elle me sourit en me susurrant des phrases du type: "Tu vois, tu n'apprécies que celles qui t'aiment et celles qui te détestent." Je la laisse de côté un instant, et je sens qu'elle me regarde, avec son sourire en coin. Alors, je lui tend la bouche de nouveau. Elle est insupportable, dans ces instants. Elle laisse toujours un petit goût qui demeure au réveil.
Elle ne supporte pas quand je fume. Ou plutôt, elle ne comprend pas. "Non, mais, comment peux-tu me faire cela, à moi? Cela ne te suffit pas, de m'avoir à tes lèvres?" Non, décidément.
Allez, tu me fatigues. Tu as eu ton compte, ce soir.