Tuesday, March 01, 2005

Des nouvelles de l'égoût

Je suis sale et je me lasse de ces nuits au bras de filles anonymes aux rires poussifs et à la romance limitée.
Je suis sale et je me lasse de ces nuits dans le creux de hanches qui ne m'attirent pas plus que cela.
Je suis sale et je me lasse de l'ennui, de la nuit, de l'amour "physique et sans issue";
Je ne supporte plus de ne pas pouvoir m'ouvrir aux mystères qui dans le temps d'antan faisaient qu'une femme était capable de m'ensorceler.
Tout vient de moi et tout revient aux autres. There is no One and too many Others.