Tuesday, January 11, 2005

Monday night crevards

Cela fout quand même un grand coup au coeur de se retrouver à se faire enourlouper par son bartender préféré dans son bar préféré, merde! Pourquoi? Est-ce que nous sommes trop bourgeois, et donc potentiellement pêtés de thunes? Erreur. Bourgeois certes, mais décademment fauchés. Putain de début de siècle.